Monitoring Forestier

Lisala : Six communautés riveraines de la Société COKIBAFODE orientées vers l’implication communautaire dans la gestion durable des forêts.

Les communautés riveraines de la société COKIBAFODE en secteurs de Ngombe-doko et Mongala-motima, dans le territoire de Lisala, sont accompagnées et informées sur les notions de la bonne gouvernance forestière. Cet accompagnement intervient dans le souci de promouvoir une exploitation durable des ressources naturelles et le respect des droits humains des communautés locales.

Dans sa phase initiale, le projet « Suivi Communautaire des Moteurs Commerciaux de déforestation et dégradation des forets » MCD, avait ciblé cinq sites, notamment : Boteka, Itipo, Ndeke, Lisafa et Bosondjo. Ainsi, compte tenu des urgences environnementale et sociale liées à l’ampleur des activés de l’exploitation de la société forestière COKIBAFODE à Lisala, le projet était appelé à élargir sa zone d’intervention pour cibler les communautés qui y sont affectées.

 Lors des réunions communautaires organisées dans les six regroupements des villages des zones précitées, le consentement communautaire à bénéficier de l’accompagnement du projet et participer dans ses activités a été exprimé. Ensuite de ce consentement, les communautés ont identifié les observateurs communautaires et cinq jours de formation ont suffi pour qu’ils maitrisent l’objet et l’approche du monitoring. Pour renchérir cette responsabilité communautaire, l’arrêté 102 a été évoqué afin de stimuler cette responsabilité civile et pénale de tous veiller et dénoncer toutes les pratiques qui contribuent à la destruction de l’environnement.

A ce jour, six femmes et douze hommes sont opérationnels dans la documentation des pratiques qui sont à la base de la déforestation qui, par conséquent contribuent aux violations des droits humains.  Ceci dans l’optique d’amener l’acteur du secteur privé à changer ses pratiques pour améliorer la situation sur terrain à travers des recommandations qui seront formulées lors des réunions de dialogue prévues.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *