Gouvernance foncière et forestière

Qui doutait de leur engagement ?

Les communautés locales s’impliquent pour un changement à travers l’outil kobocollect.

Les communautés locales étant les premières victimes des abus en caractère environnemental et de violations de droits humains par les concessionnaires agroindustriels et forestiers, sont engagées dans le monitoring des leurs forêts pour une gestion durable.

Pour parvenir à cette fin, GASHE dans son approche d’accompagnement avec l’appui de la Rainforest foundation Norway, a formé plus de quatre-vingt observateurs communautaires dans les cinq concessions accompagnées, dont : PHC BOTEKA, CCP NDEKE, CCP LISAFA, SCC BOSONDJO et la concession forestière SOMIFOR. Ces observateurs choisis par les membres de la communauté lors de la sensibilisation et l’implémentation du projet « suivi communautaire des Moteurs Commerciaux de Déforestation » dans l’ancienne province de L’Equateur,MCD en sigle, ont été formés à l’utilisation de l’outil de monitoring en rapport avec la nouvelle technologie de collecte de données « Kobocollect ».

 Cet outil permet aux observateurs de documenter en temps réel pendant leurs activités quotidiennes tous les cas de violation de droits de l’homme ainsi que des pratiques liées au non-respect de l’exploitation. Actuellement plus de 300 cas ont été documentés et envoyés dans notre base de données ; qui à leur tour ont déclenchés des missions conjointes.

 Plusieurs témoignages des membres de communautés montrent que Kobocollect s’avère un outil indispensable dans le monitoring, vu que cet outil leur permet d’être les acteurs actifs pour le suivi communautaire sur la surveillance de la gestion de leur foret. Retrouvez le propos d’un membre de communauté du village Bondje, groupement Bongilima environnant de la concession de LISAFA en territoire de Bansakusu : « Nous avons été formés par l’ONG GASHE pour documenter les activités des exploitants forestiers et agroindustriels à travers l’outil kobocollect. En effet, nous avons toujours vécu ces pratiques abusives avec nous. Par manque de renforcement de capacité sur textes juridiques sur l’exploitation forestière et agricole et avec la peur d’être menacé en cas de dénonciation, personne n’osait les dénoncer. Grace à cette formation, nous connaissons nos droits et devoirs de participer à la gestion durable des ressources naturelles de notre milieu. A ce jour, nous sommes très fiers d’être parmi les acteurs qui contribuent à l’exploitation durable des ressources naturelles par la documentation des pratiques contraires aux normes grâce à Kobocollect ».

Précisons que plusieurs cas documentés et enregistrés dans la base des données se rapportent aux violations de droits humains et de la protection de l’environnement.

A lire également