Le groupement des Elinga doté d’un outil de gestion durable de son terroir

Le ministre provincial en charge de l’aménagement du territoire Sieur ITONGU ISANGOLA Antha a procédé à la remise  officielle du « Plan Simple d’Aménagement du Territoire » (PSAT) du groupement des Elinga dans le secteur de Bokatola, territoire de Ingende, province de l’Equateur. Cette remise à été réalisée au cours de la cérémonie organisée le 8 décembre 2022 à Loonga Ilumbe chef-lieu dudit groupement.

Le PSAT du groupement des élinga a été élaboré et validé par les chefs du village et notables du groupement à la suite du processus qui a commencé dans les six villages où les communautés locales ont préparé les PSAT de leurs terroirs coutumiers respectifs. Ces processus a consisté à l’affectation des zones géographiques aux activités spécifiques conformément à leurs potentialités. Ceci dans le souci d’assurer une gestion rationnelle des espaces pour garantir la durabilité des ressources naturelles.

En plus des affectations des zones, les communautés locales ont élaboré des plans d’action d’utilisation de leurs ressources pour promouvoir le développement à la base. Des règles de gestion spécifiques à chaque zone et activité ont été définies pour régir la mise en œuvre de PSAT.

En effet, l’élaboration de document de PSAT a pour l’objectif de contribuer à la réduction de la déforestation et dégradation des forêts tropicales du bassin du Congo mais également à la sécurisation des espaces et des droits des communautés locales ; le Groupe d’Action pour Sauver l’Homme et son Environnement (GASHE) accompagne les communautés locales des secteurs de Lusankani et de Bokatola dans le processus d’Aménagement du territoire. C’est au cours de ce processus, que six communautés locales du groupement des Elinga ont produit les cartes de leurs terroirs, définir les actions à mener pour leur développement et établir les règles de gestion durable des ressources naturelles.

 Pour une uniformité, le chef du groupement et les membres de ces communautés (Planificateurs locaux) ont fait la mise en commun afin d’harmoniser et produire le plan simple d’aménagement du territoire de tout le groupement. « Un document important du PSAT  du groupement  est à mettre en œuvre pour le développement non seulement des Elinga mais aussi pour la fierté de tout le secteur de Bokatola. » ; estime José NGELE, le chef de groupement.

Remise officielle de la copie du document du plan simple d’Aménagement du territoire et ses annexes

 Comme tout travail a un résultat, le chef du groupement des Elinga a reçu le document retraçant le plan simple d’aménagement du groupement et ses annexes en présence les autorités provinciale et locales (ministre provinciale chef de secteur de Bokatola et l’Administrateur du territoire de Ingende a.i.).

 Au cours de cette cérémonie, les planificateurs locaux ont présenté aux différentes autorités provinciales et locales ainsi qu’aux membres des communautés locales présents les méthodologies de mise en œuvre et les difficultés rencontrées lors de la production du PSAT du groupement. Cette présentation avait pour objectif des fournir les informations claires aux autorités locales afin de les orienter dans la prise des décisions relatives au développement de leur milieu.

« Nous disons merci aux autorités d’avoir répondu favorablement à l’invitation. Nous demandons leur implication pour contribuer au respect des règles de gestion mises en place afin de permettre la gestion rationnelle de nos ressources naturelles ». demande Mr ETUMBALUTSHO, chef du village de Pombi  

A cette même occasion, « Nous disons merci à l’Etat Congolais, à GASHE et ses partenaires de nous avoir accompagner dans ce processus de l’aménagement de notre groupement. C’est un motif de joie ». a-t-il ajouté. 

Signalons que six terroirs ont été accompagnés dans la production de leurs PSAT, notamment Loonga, Mpombi, Isenga Monene, Isenga Moke, une partie de Benkombo et Ikenge. La deuxième partie du terroir de Benkombo en superposition avec Bolombo n’a pas été prise en compte car les tentatives de résolution des conflits n’ont pas abouti.

Cette activité a été réalisée dans le cadre du projet Planification de l’Aménagement du Territoire à l’Equateur mise en œuvre depuis 2020 avec l’appui technique et financier de la Rainforest foundation Norway (RFN) et de l’Agence Norvégienne de Coopération au Développement NIFCI

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.